Rigel, le chien et le Titanic

Rigel, le chien et le Titanic
AnimalWeb

Nuit durant laquelle de nombreux animaux trouvèrent la mort.

A bord du paquebot translatique, qui effectuait sa traversée inaugurale de Southampton à New York, se trouvait 953 passagers et 889 membres d'équipage sans oublier les nombreux animaux de compagnie et les rongeurs ; habituels résidants des navires.

Les chiens présents à bord du paquebot étaient la propriété des passagers de 1ère classe, la seule catégorie ayant le droit d'emmener avec eux leur animal de compagnie.

Rigel, un Terre-Neuve, aurait pour sa part appartenu au 1er officier du Titanic, William McMaster Murdoch. L'officier qui était de quart lorsque l'iceberg fatal fit face au paquebot.

C'est suite à la collision avec l'iceberg, tandis que le navire s'enfonçait lentement dans les eaux, que Rigel sauta à l'eau. Pendant plusieurs heures, le chien a nagé aux côtés d'un canot de sauvetage occuppé par des passagers choqués et exténués. Et c'est grâce aux aboyements du Terre-Neuve que les matelots du Carpathia, un paquebot transatlantique britannique, aperçurent le canot de sauvetage.  Les passagers du Titanic, grace à Rigel, furent secourus par les marins du Carpathia.  Le Terre-Neuve, sorti avec diffculté des eaux, fut adopté par un des matelots.

Cette belle histoire ne serait, selon certains, qu'une légende ; néanmoins elle est le reflet des nombreux actes de bravoure accomplis par nos amis les animaux.

 

Thèmes :Actualités, Histoire, Titanic