Patron, le chien démineur décoré par le président Zelensky en Ukraine

Patron, le chien démineur décoré par le président Zelensky en Ukraine.
Patron, le chien démineur décoré par le président Zelensky en Ukraine.

Héros de la nation ukrainienne

C'est le dimanche 8 mai 2022 que Patron, qui signifie "Cartouche" en ukrainien, a été décoré de la médaille du courage pour sa contribution exceptionnelle au service de la sécurité publique et de la protection des citoyens. Le Jack Russell est devenu ainsi un héros de la nation. Son maître Myhailo Iliev a également été récompensé.

 

La cérémonie s'est déroulée à l'occasion de la visite surprise de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. Elle s'est tenue à Kiev, la capitale de l'Ukraine. Plus tard, lors de la conférence de presse, Justin Trudeau a plaisanté sur le sujet :

 

Même si le chien m’a aboyé dessus, nous aidons à financer cela *

 

Rappelons que c'est le 24 février 2022 que Vladimir Poutine, le maître du Kremlin, a commandé à ses troupes d'envahir l'Ukraine, un pays frontalier de la Russie. Aujourd'hui la guerre en Ukraine, malgré de nombreuses tentatives de conciliation, s'est enlisée et continue à faire de nombreuses victimes de part et d'autre.

 

* Technique de détection et de désamorçage de bombe inventé par les canadiens.

 

Le président Volodymyr Zelensky a qualifié Patron de "Un petit mais très célèbre sapeur"

Dans son allocution, le chef d'Etat de l'Ukraine a déclaré que les actions de Patron, âgé de deux ans, témoignaient de l’unicité de la race canine

 

Ils sont le symbole d’un amour inaltérable, d’une fidélité sans failles, d’une force et d’une endurance incroyables.

 

Les chiens sont des êtres doux, intelligents, sensibles et très attachants. Nous devons les respecter et les protéger.

 

Le président de l'Ukraine Volodymyr Zelensky a ajouté

 

La société ukrainienne devrait plus parler de ces héros et découvrir d’autres histoires sur les chiens qui ont sauvé la vie à nos soldats, ont sauvé nos maisons, ont sauvé nos biens.

 

Origine de Patron

Patron est un chien de troupeau, né dans une ferme de chiens de garde et de défense. Comme de nombreux chiens de sa race, il a été dressé pour la chasse.

 

Le célèbre sapeur a débuté comme chien démineur lors du conflit dans le Donbass, un bassin houiller de l'est de l'Ukraine. Grâce à son odorat bien plus développé que celle des humains, il est capable de sentir les composants explosifs des mines terrestres et des bombes. Au cours d'une de ses missions en Ukraine, l'animal a été blessé par des éclats d'un engin enterré. Malgré ses blessures, Patron a continué à travailler sur le terrain. Les soldats et les démineurs ont décidé de l’adopter et il est devenu officiellement leur chien.

 

Selon les forces armées ukrainiennes, le jeune Patron aurait découvert, depuis l'invasion russe, des centaines d'engins explosifs. Il s'agissait de mines enterrées ou des bombes qui avaient été larguées lors de bombardements de l'aviation russe. Suite à ces faits d'armes, le Jack Russell est rapidement devenu un symbole et porté en héros national par les services de communication de l'Ukraine.

 

Star des réseaux sociaux

Patron star sur Instagram

Le chien renifleur est devenu célèbre en Ukraine grâce à son compte Instagram avec plus de 225.000 abonnés. Celui-ci se trouve dans la liste des profils les plus populaires.

 

Sur le compte Instagram, les internautes partagent quotidiennement des photos du jeune Patron en Ukraine. Les clichés publiés montrent comment il vit dans sa nouvelle maison et son travail quotidien auprès de ses collègues humains.

 

Patron star sur Twitter

Patron avec un enfant en Ukraine

Le 30 avril, le centre ukrainien pour les communications stratégiques et la sécurité de l'information a tweeté

 

Tout le monde en Ukraine connaît Patron, le petit chiot avec une grande responsabilité – il cherche des mines terrestres pour aider à les désamorcer. Pendant son temps libre, Patron fait aussi du travail caritatif – ici, il accueille des enfants de l’hôpital pour enfants Okhmatdyt à Kiev.

 

Le 1er mai, le centre ukrainien pour les communications stratégiques et la sécurité de l'information a tweeté que Patron avait, depuis le début de la guerre en Ukraine, mis à jour des centaines de mines et de bombes.

 

Patron le chien continue de travailler dur – pas plus tard qu’hier, il a aidé à désamorcer 262 engins explosifs près de Tchernihiv. Nous sommes très fiers de notre très bon garçon.

 

Dans ce tweet officiel, le centre a publié une vidéo du célèbre sapeur en mission de déminage. On peut l'y voir, accompagné d'un militaire ukrainien, à la recherche de mines enterrées par les forces armées russes.

 

Patron star sur Facebook

Une page Facebook « patron-the-dog » a été créée sur laquelle sont publiées de nombreuses vidéos du Jack Russell, le héros de guerre.

 

Les chiens démineurs

Les chiens renifleurs ont été créés à la fin du XIXe siècle par le colonel français Émile-Ferdinand Duvigneau. Ce dernier a développé la théorie de la formation et de l’utilisation des canins pour la reconnaissance et le repérage des mines, des explosifs et des débris de guerre en temps de paix et en temps de guerre.

 

Ils ont été adoptés par les armées du monde entier. Le premier centre de formation de canins démineurs a été créé par la Russie en 1991. En 1915, un centre de formation des chiens démineurs a été créé en France. En 1916, un centre similaire a été créé en Grande-Bretagne. En 1917, la Belgique a créé son propre centre de formation. Ils ont été au front pour la première fois lors de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle les troupes alliées ont employé des canins démineurs dans des bateaux et sur le front, dans les tranchées et dans les villes.

 

Depuis la Première Guerre mondiale, ils ont servi dans de nombreuses guerres et conflits. Quand l’Union soviétique a déclaré la guerre à la Finlande en 1939, ils ont été envoyé par bateau pour détecter les mines sur les côtes. Les canins ont été utilisés par les forces canadiennes pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment pour sauver des soldats canadiens qui étaient coincés sous les décombres pendant la bataille de Hong Kong. En 1975, les États-Unis les ont également utilisés pour détecter les mines et les armes à l’uranium appauvri dans le Golfe du Tonkin. De nos jours, ils sont souvent utilisés dans les zones de conflits et les pays en proie aux guerres civiles.

 

L’utilisation des canins dans des opérations militaires est très controversée et souvent critiquée. Les responsables de la défense affirment que ces animaux sont inestimables parce qu’ils mènent au sauvetage de nombreuses vies humaines militaires mais également civiles.

 

D’autre part, les groupes de défense des droits des animaux démontrent que le recours à ceux-ci est dangereux pour leur intégrité physique. Selon l’organisation Humane Society International, plus de 900 chiens engagés ont été blessés et/ou sont morts au cours des dernières décennies. Les associations internationales demandent aux gouvernements d'investir dans des techniques modernes de détection de bombes afin de ne plus avoir recours, sur les champs d'opérations, aux animaux.

 

Même s'ils ont des comportements héroïques en sauvant de nombreuses vies humaines, ceux-ci doivent rester en dehors de toutes les guerres engendrées par les hommes.

 

 

Thèmes :Actualités, Chiens, Ukraine