Les vacances sont une période propice aux abandons d'animaux

Chien
Chien abandonné lors des départs en vacance

Abandonner un animal est un crime

En France, on estime qu'environ 2 millions de chiens et chats sont abandonnés par leur propriétaire chaque année. Un triste record qui n'est que la partie émergée d'une situation de plus en plus catastrophique.

 

Journée mondiale contre l'abandon des animaux

Ce n'est pas pour rien que la date de la journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie est fixée chaque année le dernier samedi du mois de juin. En effet c'est durant les périodes de vacances, surtout en période estivale, qu'ils sont les plus nombreux à être abandonnés. Des chiens, des chats, des lapins, des furets, etc. qui, au moment de boucler les valises, dérangent, deviennent encombrants. Des animaux fidèles qui finiront par se retrouver au mieux dans un des nombreux refuges surpeuplés, aux pires écrasés au bord d'un route ou étranglés par la corde qui les maintenait à un arbre. De plus, lorsqu'on sait que l'euthanasie est la première cause de mortalité des animaux de compagnie, on ne peut qu'être consterné par cette situation.

 

Abandonner un animal est un crime

L'abandon est synonyme de souffrance pour nos animaux de compagnie. Quand il est rejeté, il est souvent déprimé, avec le sentiment de ne plus avoir de maître, et il peut perdre confiance en l'homme. Il peut aussi être très traumatisé et avoir peur d'être à nouveau délaissé. Un chat ou un chien peut donc avoir, suite à ce traumatisme, un comportement extrêmement agressif. Il faudra parfois des mois avant que les bénévoles qui l'auront recueilli au sein d'une spa ou d'une association arrivent à le sociabiliser à nouveau.

 

Il est bon de rappeler, que les lois sont de plus en plus fermes avec les propriétaires qui maltraitent leurs animaux. Ils encourent de lourdes amendes et même des peines d'emprisonnement. Les abandons sont assimilés à des actes de maltraitance animale.

 

Les spa sont débordées par les animaux abandonnés

Au sein des refuges et des associations qui œuvrent quotidiennement pour le bien-être animal, les nombreux bénévoles qui y travaillent sont souvent confrontés à des cas malheureux d'animaux qui sont désespérés et qui se laissent parfois mourir. Ils ne comprennent pas pourquoi ils sont soudainement seuls loin de ceux qu'ils aiment toujours. Ils doivent se demander ce qu'ils ont bien pu faire pour être abandonnés, pourquoi ne pas être aussi en vacances.

 

Il faut savoir que la grande majorité des animaux domestiqués sont habitués à la présence humaine et a être entouré par une famille aimante. C'est pourquoi l'animal qui attend, derrière des barreaux, soufre. En effet, même bien soigné, nourri au sein des spa, l'animal n'a pas de chez lui pas de repère, pas de famille, pas d'enfants avec qui jouer.

 

Jour après jour, il attend avec impatience son maître, de retrouver son foyer. Malheureusement, ce ne sera pas le cas et il attendra derrière des barreaux de nombreuses semaines, des mois avant qu'une nouvelle famille le regarde, tombe sous son charme et le ramène à la maison... lui offrant ainsi une deuxième chance. Les moins chanceux, les moins beaux, les malades ou les plus vieux, eux resteront pour une durée indéterminée en cage. Leur seule échappatoire sera l'euthanasie afin de laisser la place libre à de nouveaux arrivants.

 

Chien en fourrière

Adopter un animal dans un refuge

Il est toujours préférable de se renseigner auprès des spa et des associations afin de vérifier si la petite ou grande boule de poils qui illuminera vos journées ne s'y trouve déjà pas. De plus, les bénévoles de ces sanctuaires ne sont pas là pour vous vendre un animal mais pour vous conseiller et vous expliquer les nombreux plaisirs que l'animal vous apportera mais aussi ses petites contraintes. Afin que l'adoption se passe le mieux possible, vous devez avoir le maximum d'informations sur votre futur compagnon. Et ainsi bénéficier de la joie immense d'adopter un animal.

 

Pour information, en région Wallonne, un extrait du fichier central de la délinquance environnementale et du bien-être animal (permis de détention) est obligatoire pour tout achat ou adoption d'un animal dans un refuge, une animalerie et au sein d'un élevage. Le décret prend effet le 01 juillet 2022 ; une phase de tolérance a été décidée afin que les principaux acteurs concernés soient en ordre.

 

Les Pays-Bas face aux abandons de chiens

Début 2021, la Hollande grâce à un plan gouvernemental courageux a décidé à travers certaines mesures strictes de lutter contre les abandons. Il est ainsi devenu le premier pays sans chiens abandonnés. Cet exemple est la preuve que si on désire s'attaquer réellement à la problématique des abandons, il existe des solutions. Lutter contre l'abandon des animaux et agir ainsi pour le bien-être animal doit être une priorité absolue de chaque nation.

Thèmes :Actualités, Abandons, Animaux de compagnie, Bien-être animal