Akita

Akita
L'Akita

Présentation de la race

L’Akita est un grand chien bien proportionné. Son allure est puissante, mais élégante. Sa queue touffue remonte, enroulée sur son dos.

Si l’Akita américain possède une forte mâchoire carrée, l’Akita inu est pourvu d’un museau plus fin qui accentue sa ressemblance avec le renard.

Origine

L’Akita est un chien primitif de race japonaise, issu de la préfecture du même nom.

Son utilisation en tant que chien de chasse puis comme chien de combats mène à une extinction progressive de l’espèce. Il faut attendre le début du 19e siècle pour qu’une protection de la race soit imposée. En 1931 l’Akita est déclaré « monument naturel historique ». Malheureusement ce décret est sans effet durant la Seconde Guerre mondiale : les Akita servent alors de fourrure aux soldats et manquent de disparaitre à nouveau. Face à cette deuxième menace d’extinction, on cherche à créer une nouvelle génération de chiens japonais. C’est au cours de ces années à forger le standard de la race que les Américains découvriront l’Akita inu et l’emmèneront avec eux aux États-Unis. Effectuant des croisements de l’animal avec des bergers allemands ils créeront l’Akita américain. L’Akita devient populaire suite au film « Hachiko » (1987) racontant la triste histoire d’un chien Akita fidèle à son maître décédé. Une statue orne une entrée de la gare de Shibuya (Tokyo) en son honneur.

Comportement et traits de caractère

L’Akita est actif, loyal et docile. Très proche de sa famille, il faudra le socialiser correctement pour éviter qu’il devienne réservé envers les étrangers. S’il aime les enfants, il supportera mal un congénère du même sexe, évitez donc de lui imposer ce type de cohabitation. S’il n’est pas classé parmi les chiens dangereux, son gros gabarit nécessitera qu’on l’habitue à la muselière grâce aux snacks et friandises. Très réactif aux rencontres avec ses semblables, l’Akita devra parfois être tenu en laisse. Votre chiot vous semble parfaitement sage ? Ne criez pas victoire trop vite, son caractère évolue et il sera important de continuer le travail de socialisation tout au long de sa croissance. Très intelligent, il répondra rapidement au dressage, se prêtant aux exercices physiques avec enthousiasme.

Alimentation

L’Akita est un gourmet et il vous faudra peut-être un peu de temps pour trouver l’alimentation qui lui correspond. Choisissez soigneusement vos croquettes et n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un éleveur spécialisé.

Toilettage et entretien

L’Akita fait deux mues par an. À ce moment-là un brossage quotidien est nécessaire. En dehors de ses périodes, l’entretien de ce chien reste simple. (brossage régulier et bain occasionnel)

Problèmes de santé

L’Akita inu a hérité de deux difficultés génétiques :

  • L’Adénite sébacée (AS) affectant la peau.
  • Le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada (VKH) touche les yeux.

Il peut également être sujet à d’autres maladies communes.

L’Akita américain, lui, souffre parfois de problèmes osseux ou d’infections.

Dans tous les cas, il est important de vacciner vos animaux et de les emmener régulièrement consulter un vétérinaire.

Habitat

Malgré leur grande taille et leur allure sportive, les Akita sont tout à fait capables de vivre en appartement.  Ils sont fans de sieste, calmes et discrets, il faudra tout de même leur assurer un minimum de promenades et de jeux extérieurs.

Taille

Akita inu : 58 à 70 cm

Akita américain : 61 à 71 cm

Poids

À la naissance l’Akita pèse entre 300 et 400 g

Akita inu : 30 à 50 kg

Akita américain : 45 à 60 kg

Espérance moyenne de vie

Entre 10 et 15 ans.

Poil

Court et fournis avec un sous poil dense.

Couleur

  • Akita inu : fauve marquée de sable, bringée ou blanche uniquement.
  • Akita américain : sésame, rouge, fauve, blanc, noir, etc. sont admises, ainsi que les robes bringées et panachées.

Les petites contraintes

Difficile de le faire cohabiter avec un autre chien du même sexe, l’Akita est têtu et s’il a décidé qu’il ne voulait pas, il ne fera pas. Réactif aux bagarres, mieux vaut ne pas le laisser sans surveillance dans un espace fréquenté par ses congénères.

Les nombreux plaisirs

Très doux, l’Akita aboie peu, mais peut se révéler un formidable chien de garde, très dissuasif. C’est également le chien le plus loyal que vous pourrez trouver, comme en témoigne l’histoire d’Hachiko.

 

Isabelle VanSteenkiste

Linkedin

steeneoweb@gmail.com

 

Johnny et Moka

Johnny et Moka — Chats perdus(Mâle) à Wiesme — 4/06/2020

Johnny et Moka