Shiba Inu

Shiba Inu
Image d'illustration

Présentation de la race

Originaire du Japon, le shiba inu est une race canine du groupe 5 de type Spitz et primitif. Contrairement à son grand frère l’akita inu, le shiba est un chien de petite taille. Bien proportionné, il est doté d’un physique trapu, même si certains sont naturellement plus élancés. Sa musculature est dessinée, sa tête ronde rehaussée de petites oreilles triangulaires bien dressées, son museau pointu et moyennement épais, sa queue touffue enroulée sur le dos. Sa forte ressemblance avec le renard surprend celles et ceux qui le croisent en promenade.

Race canine peu répandue en Europe il y a encore quelques années, le shiba inu trouve de plus en plus sa place au cœur des foyers. Il est un chien élégant, vif, intelligent, et fidèle. Son caractère bien trempé doit pourtant faire réfléchir à deux fois avant de craquer pour sa bouille adorable. Car sous ses airs enjôleurs, le shiba inu cache une personnalité indépendante qui implique une éducation ferme dès son plus jeune âge. Ses qualités sont nombreuses et feront de lui un compagnon des plus attachants.

Origine

Race très ancienne, le shiba inu trouve son origine sur les terres japonaises. Il était employé comme chien de chasse au petit gibier et aux oiseaux dans les régions montagneuses du Pays du soleil-levant. Au début du XXe siècle, l’introduction de chiens européens sur le sol japonais génère de multiples croisements, menaçant le shiba de disparition. La pureté de la race réussit néanmoins à être conservée grâce aux efforts de passionnés. En 1937, le Japon déclare le shiba inu comme « monument naturel », le plaçant sous le statut de race protégée.

Surnommé chien renard, il tire son nom à la fois de sa morphologie, « shiba inu » signifiant « petit chien », et de son rôle de chien de chasse. Le terme « shiba », « broussailles » en français, fait écho aux terrains difficilement praticables dans lesquels il était entraîné à débusquer le petit gibier. Star de l’archipel nippon, le shiba inu est aujourd’hui témoin d’une popularité grandissante sur le Vieux Continent.

Comportement et traits de caractère

De par ses origines primitives, le shiba inu n’est pas un chien qui convient à tout le monde. Connaître et comprendre le comportement de cet animal de compagnie est essentiel avant de l’accueillir chez soi, car sa personnalité est complexe. Agile et intelligent, le shiba inu est souvent décrit comme têtu. Il n’est pas franchement obéissant et aime n’en faire qu’à sa tête. Son instinct de chasseur ne fait pas de lui un amoureux du rappel. S’il a repéré une piste, vous risquez de vous égosiller longtemps.

C’est pourquoi son éducation est capitale. Le chiot doit être finement dressé, de manière ferme mais en douceur pour ne pas le brusquer. Rappelez-vous, le shiba est doté d’une intelligence très vive, il peut donc rapidement se braquer s’il ne perçoit pas d’intérêt ou de sens dans ce que vous lui demandez de faire. Son éducation doit être positive et bienveillante et se faire dès le plus jeune âge.

Considérée comme la race la plus proche du loup sur le plan génétique, le shiba inu est indépendant. Un vrai chien-chat ! Comme les félins, il a besoin de son espace personnel et n’est généralement pas demandeur de caresses. Ne comptez pas sur lui pour crouler sous les câlins. Mais il sait parfois se montrer très affectueux. Extrêmement loyal, il se transforme souvent en une boule de tendresse et d’amour, surtout lorsque ses maîtres rentrent à la maison. Cris de joie, oreilles en arrière, yeux rieurs, le shiba sourit !

Attention toutefois, c’est un chien qui peut souffrir de la solitude. Il n’est pas fait pour rester de longues heures à la maison. Anciennement chien de chasse, le shiba est actif et a besoin de se dépenser. S’il a son lot d’exercice quotidien, c’est un animal de compagnie calme et discret. Malgré un petit gabarit pas vraiment dissuasif, il fait un chien de garde efficace dont l’aboiement sonne l’avertissement.

De nature méfiante, le shiba inu sera sur ses gardes face à des étrangers, mais sans agressivité. Avec le shiba, la confiance, ça se gagne ! La même prudence s’applique avec ses congénères. Très digne, ce chien japonais est pointilleux en ce qui concerne la politesse canine. Souvent dominant, il peut vite se montrer associable si un chien ose lui renifler les fesses d’un peu trop près. N’oubliez pas, le shiba inu a un fort caractère et son indépendance lui est chère. L’habituer à côtoyer ses congénères lorsqu’il est chiot s’avère primordial pour le sociabiliser et favoriser des relations plus tempérées et amicales entre animaux.

Le shiba est un compagnon doux et délicat pour les enfants, et prendra plaisir à jouer avec eux, même s’il a tendance à décider du « quand » et du « comment ».

Alimentation

L’alimentation du shiba inu doit être équilibrée et de bonne qualité. Un régime alimentaire composé majoritairement de viande comme source de protéines est recommandé. Le shiba apprécie les croquettes si elles ne sont pas trop grasses, tout comme la nourriture humide de type pâtée.

Il est également possible de cuisiner des repas complets à base de produits frais pour son petit compagnon. Il arrive que des shibas fassent la fine bouche et boudent certains aliments, tandis que d’autres, de vrais gourmands, quémandent nourriture et friandises. Bien entendu, un bon repas s’accompagne d’une gamelle d’eau régulièrement remplie tout au long de la journée pour une bonne hydratation.

Toilettage et entretien

Bonne nouvelle, le shiba inu est autonettoyant ! Ce petit chien fait sa toilette tout seul, comme un chat. Il aime se sentir propre, et se nettoiera lui-même s’il se salit. Il est conseillé de ne pas le laver car cela risquerait de fragiliser son épiderme et son poil. Un avantage non négligeable en termes de temps et d’argent. Sa fourrure paraît toujours impeccable et ne dégage pas de fortes odeurs.

Le seul entretien à réaliser consiste en un brossage régulier, surtout en période de mue. À l’automne et au printemps, le shiba perd son sous-poil par paquets, le phénomène est d’ailleurs plutôt impressionnant ! Le reste de l’année, la perte de poils est moindre mais constante.

Problèmes de santé

Le shiba inu est un chien robuste à la santé de fer ! Il ne souffre habituellement d’aucune pathologie spécifique, grâce à la pureté de la race conservée au fil des décennies. Le shiba est rarement malade, cependant il faut rester à l’affût d’éventuelles allergies cutanées.

Habitat

Le shiba inu s’adapte particulièrement bien à la vie en appartement, à condition de le sortir plusieurs fois par jour pour satisfaire son énergie débordante ! D’autant plus qu’il aboie normalement très peu et ne risque donc pas de déranger les voisins. Un bon point lorsqu’on vit en immeuble.

Une maison avec jardin est idéale, néanmoins son instinct de chasseur peut le pousser à fuguer pour traquer un chat ou autre animal. L’extérieur se doit d’être correctement clôturé pour freiner toute tentative d’évasion de votre compagnon. Bien que son sous-poil épais le protège contre le froid, le shiba inu apprécie le confort d’un intérieur chauffé, lové près de ses maîtres.

Taille

Pas bien grand à la naissance, le shiba inu adulte atteint en moyenne une taille au garrot de 33 à 38 cm pour une femelle.

Les mâles oscillent généralement entre 37 et 40 cm.

Poids

Le poids des shibas ne varie pas beaucoup selon leur sexe.

À deux mois, le chiot pèse environ 2,4 à 3 kg.

À l’âge adulte il atteint en moyenne 8 à 11 kg pour un mâle et 6 à 10 kg pour une femelle.

Espérance moyenne de vie

Solide et résistant, le shiba inu présente une espérance de vie d’environ 13 ans et peut vivre jusqu’à 15 ans. Le shiba vieillit bien et ne paraît pas son âge, il n’est pas rare qu’on le pense chiot alors qu’il a déjà plus d’une décennie.

Poil

Le shiba inu possède un beau poil dur et droit. Sa fourrure est dense et son sous-poil doux et épais. Gare à ne pas le confondre avec une peluche…

Couleur

Les robes du shiba inu se déclinent en plusieurs tons. Son pelage roux est le plus connu et accentue sa ressemblance avec le renard. Il peut aussi être roux charbonné, noir et feu ou sésame, avec un mélange de couleurs de poils. Tous les shibas portent l’urajiro, un masque de couleur blanche qui s’étend du museau, des joues et de la gorge au poitrail et au ventre, jusqu’à la face interne des pattes et au-dessous de la queue. On retrouve parfois des shibas blancs, mais cela reste rare.

Les petites contraintes

Chaque race s’accompagne de son lot de petites contraintes et le shiba inu n’y fait pas exception. La difficulté d’éducation apparaît comme le principal inconvénient de cette race canine, en raison de son caractère indépendant et primitif.

Éduquer un shiba inu demande rigueur, fermeté et patience. Si vous recherchez un animal très obéissant, aussi câlin qu’un labrador et qui réponde au rappel avec le dévouement d’un chien de berger, alors le shiba n’est pas fait pour vous.

Peu sociable, le shiba adopte généralement un tempérament dominant envers ses congénères. Vous devez être vigilant en balade, surtout s’il n’est pas en laisse.

Les nombreux plaisirs

Rusé comme un renard, le shiba inu pétille de malice et ses qualités sont nombreuses.

Le shiba devient souvent propre très tôt car il n’apprécie pas de se soulager dans son chez-lui. Parfois, il ne souhaitera même pas faire ses besoins dans le jardin. Le sens de la propreté semble inné chez le shiba inu.

Il fait sa toilette lui-même et n’aboie d’habitude que pour avertir d’une présence étrangère. La vie en appartement lui correspond parfaitement en échange de balades quotidiennes durant lesquelles il se défoule et joue comme un fou.

Petit chien adorable qui ne prend pas beaucoup de place, il fait preuve d’une grande loyauté envers ses maîtres. Même si c’est lui qui les choisit, les moments de tendresse sont intenses et soulignent une vraie relation partagée avec votre fidèle compagnon.

Le shiba est, somme toute, terriblement attachant !

 

Clémence Langlois

Linkedin

clemencelanglois.pro@gmail.com

 

Rêves

Rêves

Race Shihtzu ; elle a 7 ans.

Rêves
Naya

Naya

Blanche, poils courts, dodue et très craintive. Repond au nom de Naya.. Stérilisée et pucee

Naya
Shiba

Shiba

Shiba femelle shiba inu de 9 ans s'est enfuie de son domicile la nuit du 8 au 9 janvier 2021.

Shiba
Zoya

Zoya — Chat perdu(Femelle) à Halle — 25/06/2019

Zoya