Dogue des Canaries

Dogue des Canaries
Le Dogue des Canaries

Présentation de la race

Le Dogue des Canaries est aussi appelé perro de presa canario ou surnommé Dogo Canario. C’est un molosse du groupe 2 section 2 parmi les « molossoïdes ».

Au premier abord, ce chien robuste de taille moyenne peut impressionner par sa carrure. Il est à la fois protecteur mais aussi capable de s’occuper de troupeaux.

Sa tête est plutôt massive, composée d’oreilles tombantes de taille moyenne, de joues tombantes mais aussi d’un masque noir sur le museau et d’une queue retombant sur l’arrière des pattes.

Ses yeux sont généralement assortis à la couleur de la robe. Ils sont proportionnés et relativement bien séparés par le museau.

Tel un gardien, il sait veiller sur son maître et reste en alerte en permanence. Son besoin de longues balades ravira les amateurs de marche.

Origine

Comme son nom l’indique le Dogue des Canaries provient de l’île de Grande Canarie. Cette race est née du croisement entre un bouvier des Canaries et un molosse étranger aux îles Canaries.

Les premières mentions du Dogo Canario datent du XVIe siècle comme gardiens de troupeaux bovins.

Très prisés comme chiens de combat, ils furent au cœur du marché de chiens de combat, et furent de précieux atouts jusqu’à leur interdiction en 1946.

C’est à cette période que la race devient à la limite de l’extinction, devenant méconnue.

En 1982 naît le club espagnol du Perro de Presa Canario qui organisera la première exposition de la race en 1986.

3 ans plus tard, une première série de conditions de standard est publiée.

Cette race a d’abord été reconnue de manière provisoire en juin 2001 puis définitivement le 4 juillet 2011 par la Fédération Cynologique Internationale.

Comportement et traits de caractère

La vie en appartement est possible pour lui mais de longues balades seraient nécessaires. Il serait donc plus heureux dans une maison.

Le Dogo Canario doit être sociabilisé dès son plus jeune âge étant donné qu’il n’accorde pas facilement sa confiance aux étrangers.

De nature plutôt calme il pourra s’accommoder aux enfants et sera protecteur même s’il faudra tout rester prudent. Il est un très bon animal de compagnie pour les familles.

En gardien expérimenté, il sera alerte et aboiera souvent pour alerter son maître dans toutes les situations qu’il jugera potentiellement dangereuse pour son foyer, étant de nature relativement méfiante. Il se comportera comme un chien dissuasif par son aboiement grave.

Cette race n’est pas la plus sociable spécialement concernant les mâles. Cependant, s’il est mis en contact avec d’autres congénères dès son plus jeune âge, leurs relations seront très bonnes.

La pratique du pistage, agility, entraînement au mordant, énormément d’activités physiques comme intellectuelles le raviront.

Son éducation doit être ferme, il est conseillé d’être expérimenté pour posséder un chien têtu comme le Dogo Canario. Il faut rester dans le développement de la relation entre le Maître et son chien afin d’éviter les situations dangereuses.

Alimentation

Très gourmand, son éducation positive pourra aisément se faire au moyen de différentes friandises.

Il prend 3 repas par jour de préférence très équilibrés et riches pour parfaire sa croissance. Le Dogue des Canaries finit en général sa croissance vers les 30 mois.

C’est à partir de cet âge qu’un seul repas est nécessaire.

Il n’y a absolument pas besoin de compléments alimentaires.

Toilettage et entretien

Le Dogo Canario n’a pas besoin d’un grand entretien.

Un brossage hebdomadaire est largement suffisant.

Il faut aussi éviter les infections aux oreilles en les surveillant et les nettoyant régulièrement.

Problèmes de santé

Malgré sa croissance longue, le Dogue des Canaries est très robuste.

Il faut cependant surveiller sur sa peau. Ne contenant pas de sous poils, elle pourrait s’irriter.

Sans exercices physiques réguliers, il sera soumis à une prise de poids. Il faudra aussi faire attention à ne pas sortir juste après son repas, le Dogue des Canaries pourrait souffrir de retournements de l’estomac.

Habitat

Il est recommandé d’attendre les 1 an et demi du chien avant d’allonger les périodes d’exercices physiques du Dogue des Canaries.

Très endurant, il ne sera pas contre de longues foulées en ville comme en campagne.

S’il fait régulièrement de l’exercice, il saura parfaitement s’adapter à la vie en appartement et ne sera pas soumis à la prise de poids.

S’il est habitué très jeune à quelques heures de solitudes il sera relativement calme et sage sans faire de bêtises même si son comportement de chien de garde et ses aboiements pourraient perturber les voisins. Il est donc préférable de l’habituer très vite aux différents bruits qu’il entendra quotidiennement.

Taille

La femelle Dogue des Canaries mesure de 56 cm à 61 cm.

Le mâle quant à lui peut mesurer de 60 cm à 65 cm au garrot.

Poids

La femelle Presa Canario pèse entre 40 et 50 kg.

Le mâle aura un poids oscillant entre 50 et 60 kg.

Bien entendu, le poids du Dogue des Canaries varie en fonction de sa taille et de ses activités physiques.

Espérance de vie

Le Dogue des Canaries a une espérance de vie entre 9 et 12 ans.

Poil

Le poil du Dogo Canario est court, sans sous-poils et dur au toucher.

Couleurs

Les couleurs du poil peuvent être :

  • Noir

  • Marron

  • Gris

  • Marron/Noir panaché : sur fond noir, le Dogue des Canaries peut présenter une couleur avec des tâches et des marbrures de couleurs marron sombre

Les petites contraintes

Etant de Catégorie 2, le Dogue des Canaries doit impérativement être tenu en laisse.

Il est aussi relativement difficile de voyager avec ce chien et peut malheureusement être impressionnant par sa robustesse.

Les nombreux plaisirs

Le Dogue des Canaries est un excellent chien de garde. Il permet à chaque Maître de profiter d’un gardien calme et robuste.

Véritable partenaire de course, il montrera une loyauté sans faille.

Discipliné et bien éduqué, il fera preuve d’une grande patience envers les enfants.

Du fait de ses origines, il supporte très bien la chaleur.

Le Dogue des Canaries n’a pas besoin d’un grand entretien, ce qui nous permet de profiter un maximum de son caractère adorable.

 

Marine Dos Santos

mds.redaction@gmail.com