Abyssin

Abyssin
Abyssin

Présentation de la race

L’Abyssin fait partie des races de chats les plus anciennes reconnues à ce jour. Aussi appelé « Bunny cat », il est reconnaissable à ses larges oreilles pointues qui ressemblent à celles du lapin.

Bien qu’il partage les mêmes standards, l’Abyssin à poil long appartient à la race Somali

Le poil court, dense et lisse de l’Abyssin est très doux. Il forme une collerette autour de son cou et une bande dorsale bien fournie. Une de ses particularités majeures est son pelage qui réfléchit la lumière, d’où son autre surnom : « le chat soleil ».   

Sa robe d’exception apparaît brillante et tiquetée, c’est-à-dire qu’elle présente des bandes de couleur claires et foncées sur chaque poil.

Chez le chaton, cet aspect se développe à partir de la 6e semaine. Il ne deviendra définitif qu’au bout de la 6e année. Sa jolie fourrure est aussi souple qu’élastique au toucher. Fait surprenant, elle peut se décliner en plus de 28 teintes différentes !

En plus de ses grandes oreilles, l’Abyssin a un visage expressif. Sa tête est triangulaire avec de belles courbes et son museau est plutôt court. Ses yeux, en forme d’amande, sont jaunes, marrons ou verts. De manière générale, son corps est de taille moyenne, mais assez svelte et musclé.

Ce félin possède également une longue queue épaisse à la base, puis fine jusqu’à son extrémité. Vous pouvez y admirer le « ticking » (ou rayures) de son poil tout comme sur sa tête, son dos et l’extérieur de ses pattes. Par contre, vous trouverez un poil uni sur le reste de son corps : ventre, poitrine et intérieur des pattes.

Ces dernières sont élancées et lui confèrent une allure athlétique. Et ce n’est pas qu’une apparence !

En effet, le « Bunny cat » est réputé pour être un animal vif, rapide et agile. Ne soyez pas surpris de le voir bondir dans la maison, il a besoin d’activité physique.

Si vous souhaitez adopter un Abyssin, il est préférable que vous soyez aussi dynamique que lui. Il vous le rendra bien, car c’est un merveilleux compagnon intelligent et attentionné.   

Chat perdu ou volé ? Publiez gratuitement votre annonce

Origine

L’origine de l’Abyssin paraît incertaine.

La première hypothèse est qu’il proviendrait d’Asie ; or il n’existe pas de chat au poil agouti (rayés, clairs et foncés) sur ce continent. Cependant, la recherche génétique a trouvé une corrélation entre les Abyssins que l’on connaît aujourd’hui avec les chats sauvages d’Asie du Sud-est. La mutation du gène « tabby », responsable des motifs d’une robe, figure chez ces derniers.

La seconde raconte qu’il serait issu de l’Égypte antique et qu’il aurait été le chat sacré du pharaon Ramsès II. Cela expliquerait la présence des représentations de l’animal sur plusieurs tombeaux égyptiens. Des fouilles archéologiques ont même révélé un cimetière d’environ 200 000 momies de chats dont la morphologie est comparable à celle de l’Abyssin. 

Quant à son nom, c’est le maréchal Sir Robert Napier qui le lui a donné en ramenant Zula, premier Abyssin connu, en 1868. Il revenait d’une expédition britannique en Abyssinie, l’ancienne Éthiopie. C’est ainsi que la race a conquis l’Europe, notamment lors de sa première apparition publique au Crystal Palace de Londres en 1871. Elle est devenue officielle en 1882 et n’est arrivée en France qu’en 1926 ! 

Dans les années 60, la race a été victime d’une épidémie de leucose féline. Aujourd’hui, elle est encore méconnue et surtout populaire en Amérique du Nord.

Comportement et traits de caractère 

L’Abyssin se caractérise par son dynamisme ! Joueur et malin, il aime courir, sauter et être sollicité par son maître. Si cela ne dépendait que de lui, il pourrait rester à vos côtés en permanence. Ce compagnon sociable et proche de l’humain ne supporte pas la solitude.

Affectueux, il vous encourage à le caresser par ses doux ronronnements. Ses miaulements sont assez discrets, mais peuvent s’avérer insistants lorsqu’un de ses besoins n’est pas satisfait. Il peut très bien vivre au milieu d’une famille nombreuse, mais a tendance à ne s’attacher qu’à une seule personne.

Parfois, il se montre un tantinet turbulent. C’est un grand chasseur qui passe du temps à guetter tout ce qui bouge. Il ne peut donc pas se familiariser avec un rongeur ou un oiseau.  

Au vu de l’énergie dépensée, l’Abyssin se révèle assez gourmand. Certains chats vont jusqu’à dérober la nourriture. Mieux vaut ne rien laisser traîner…   

Pour l’anecdote, contrairement à la plupart de ses congénères, l’Abyssin aime être en contact de l’eau. C’est un très bon nageur !

Quant à ses préférences, il peut cohabiter avec d’autres individus sous certaines conditions :

  • Les chiens : en introduisant l’animal en douceur, l’Abyssin peut s’entendre avec un chien. Si la magie opère, il pourra même jouer avec lui.
  • Les chats : là aussi, en préparant les présentations, les deux semblables peuvent devenir de véritables partenaires de jeux.
  • Les enfants : le « Bunny cat » se plaît dans une famille avec enfants, car avec ces derniers, il ne s’ennuie jamais ! Toutefois, veillez à ce que les besoins du félin soient respectés.     

Alimentation 

Du fait de sa vivacité, l’Abyssin nécessite un régime alimentaire riche, équilibré, voire supplémenté en vitamines et minéraux. Vous devez, par conséquent, lui fournir une part de nourriture plus considérable que celle d’un chat de même corpulence.

Tout est question de dosage. Il peut se montrer moins actif à certaines périodes donc pensez à surveiller ses apports pour éviter l’embonpoint.

Toilettage et entretien

Doté d’un poil court, le « chat soleil » demande peu d’entretien. Un brossage hebdomadaire suffit  à garder son poil brillant. En période de mue, il est préférable d’augmenter la fréquence.

De temps en temps, vous pouvez lui faire prendre un bain. Il est recommandé de surveiller ses oreilles pour préserver leur bonne santé.    

Problèmes de santé 

Entre la 2e et 6e semaine, le chaton peut être sujet à des troubles de la vision causés par l’atrophie rétinienne, pathologie progressive menant à la cécité.

L’Abyssin est également prédisposé à l’amyloïdose. Cette affection héréditaire dégénérative, qui apparaît généralement après 5 ans, entraîne une insuffisance rénale conduisant jusqu’à la mort.

Le déficit en enzyme pyruvate kinase fait aussi partie des maladies génétiques du félin. Il provoque une anémie et il n’y a pas de traitement possible à ce jour. Néanmoins, tous les porteurs du gène ne présentent pas forcément de symptômes.

À l’instar des autres chats, il doit être vacciné contre la leucose, la rage, le typhus et le coryza. Si votre Abyssin provient d’un élevage, vous pouvez demander le dépistage ADN de ses parents pour vous assurer de sa faible prédisposition aux maladies.  

Habitat

Pour combler son besoin d’activité physique, son habitat idéal est une maison avec jardin.

Dans le cas où vous accueillez un Abyssin en appartement, le logement doit être spacieux et comporter un arbre à chat pour qu’il puisse se défouler. Cet adorable compagnon étant facile à éduquer, vous pouvez envisager de le promener en laisse.

Taille

La taille moyenne de l’animal est de 30 cm, mâle comme femelle.

Poids 

Il n’y a pas de différence notable pour le poids du chat mâle ou femelle. Il varie entre 4 et 6 kg. 

Espérance moyenne de vie

L’Abyssin a une espérance moyenne de vie comprise entre 13 et 15 ans. 

Poil

Son pelage caractéristique, court et tiqueté, est similaire à celui du lapin.

Couleur

Le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) reconnaît l’ensemble des couleurs dites « ticked tabby » :

  • Lièvre : cette variété présente une robe abricot foncé. La couleur est chaude et brillante avec un « ticking » noir. D’autres nuances du Lièvre existent telles que « Ruddy », « Usual » et « Tawny ».
  • Sorrel : cette couleur rousse est comparable à la cannelle. Avec celle du Lièvre, ce sont les couleurs les plus fréquentes chez l’Abyssin. Le « ticking » est chocolat.
  • Fawn : cette teinte est facilement identifiable, car c’est la plus claire. Elle s’apparente à celle du sable et le « ticking » est de couleur crème.  
  • Bleu : La robe bleue est en réalité proche du bleu-gris. Le « ticking » des poils se présente avec des bandes qui alternent entre des bleus et gris acier.

Les petites contraintes

  • Espiègle : assez agité, l’Abyssin peut vous retourner la maison si son besoin d’activité physique n’est pas satisfait. Son grand appétit peut aussi le pousser à s’emparer de votre repas. Soyez vigilant !
  • Chasseur : son instinct primaire de chasseur est fort développé. Ne le grondez pas lorsqu’il vous rapporte ses proies. C’est une marque d’affection.
  • Vulnérable : hélas, la race est encline aux maladies. Un bilan annuel chez le vétérinaire s’impose et les vaccins doivent être à jour.
  • Peu adapté à la vie en appartement : ce chat a besoin d’espace pour contenter ses envies de courir, de bondir et d’explorer son environnement. Une maison avec jardin lui convient mieux sauf si vous lui offrez un grand appartement aménagé qui inclut un terrain de jeu.

Les nombreux plaisirs

  • Historique : l’Abyssin est bien mystérieux. Ses origines sont confuses, mais une chose est sûre, il fait partie des races de chats les plus anciennes au monde !
  • Doux : pratiquement dépourvu de sous-poil, le félin possède un poil extrêmement fin et doux.
  • Intelligent : très proche de l’humain, il a besoin d’être stimulé par différents types d’activités. Il peut s’habituer au harnais et vous accompagner lors des balades.
  • Curieux : doté d’une grande curiosité, il aime observer les faits et gestes de chaque membre de la famille, tout comme ce qui se passe à l’extérieur.  
  • Affectueux : les Abyssins sont réputés pour être friands de câlins. Ils n’hésitent pas à venir vous accueillir au retour du travail, par exemple.    
  • Joueur : qu’il soit chaton ou chat adulte, c’est un infatigable joueur ! L’idéal est de lui installer différents aménagements  pour qu’il puisse se divertir.
  • Sociable : il s’avère être un adorable compagnon aussi bien avec les autres chats que les chiens. Évidemment, les présentations doivent être supervisées.
  • Nageur : cela paraît étonnant, mais l’Abyssin est un des rares chats à apprécier l’eau. De plus, c’est un excellent nageur.
  • Nécessitant peu d’entretien : excepté en période de mue, un brossage hebdomadaire suffit à entretenir le pelage de l’animal. 
  • Sportif : c’est certainement sa singularité la plus flagrante. Énergique et intrépide, il est continuellement en mouvement et ne s’en lasse jamais. Impossible de s’ennuyer !

 

Maeva Biensans

Linkedin

maeva.redac@gmail.com

 

Vagabond

Vagabond

Chat noir et blanc.

Vagabond
Phœnix

Phœnix

Chat de 1 an, disparu dans le centre d’Aiseau-Presle entre les fêtes de fin d’années.

Phœnix
#BE212977 - Chat Perdu

Simba

Castré et pucé.

Simba
#FR212691 - Chat Perdu

Bbchou

Yeux vert et queue touffue.

Bbchou