Barzoï

Barzoï
Le Barzoî

Présentation de la race

Le Barzoï, aussi appelé lévrier de chasse russe, est un chien d’une rare élégance, au long corps fuselé et à la tête aristocratique finement ciselée. Les yeux sont grands, sombres et en amande : on fond souvent devant l’intelligence et la douceur de ce regard. Le Barzoï a une longue queue à franges et une robe ondulée ou finement bouclée, souple et brillante.

Mais que cette apparence délicate et pleine de noblesse ne trompe pas. Venu des steppes russes, le Barzoï est aussi doté d’une constitution robuste, d’une adresse et d’une rapidité à toutes épreuves. Ce n’est pas pour rien qu’il excelle à la course. Ce chien est fait pour la vitesse !

Origine

On trouve diverses origines au Barzoï. Les sources ne sont pas claires. D’après les littératures russes et allemandes du XIXème siècle, il est issu du lévrier d’Asie, dont il a hérité la vivacité, et du chien polaire « laïka » dont la fourrure épaisse pourrait être rapprochée de la sienne. On parle aussi d’un croisement qui remonterait au Moyen-Âge et à l’invasion mongole de la Russie. Le Barzoï résulterait alors de l’union d’un koutsis, un lévrier d’origine arabe, avec un Loshaya, un chien très puissant qui était utilisé par les chasseurs russes lors de la traque de cerfs, voire d’élans.

Ces diverses hypothèses à propos de la filiation du Barzoï donnent en tout cas le ton : c’est un chien qui était dès les origines destiné à la chasse. Il a été employé en ce sens jusqu’à la Révolution Russe de 1917. Parmi ses proies, des lièvres et des renards, mais aussi des loups ! Puis le Barzoï est devenu un animal de compagnie, voire de salon, car il est aussi élégant et réservé en intérieur qu’il est intrépide et courageux en extérieur.

C’est également un chien de course formidable, très agile et endurant.

Comportement et traits de caractère

Ce chien sportif pour la course à pied n’est pas seulement ardent au-dehors. Le Barzoï est très doux à la maison. C’est un chien de famille calme et affectueux. Il est d’une grande fidélité et, en général, exclusivement attaché à ses maîtres. Les étrangers l’indiffèrent mais ne provoquent pas son agressivité. Il supporte mal la solitude.

Tout cela ne signifie pas qu’il est facile à élever. Ce chien a un caractère un peu têtu et il faut faire preuve à la fois de bienveillance et de fermeté pour lui enseigner les limites à ne pas franchir. Les efforts engagés dans son éducation sont cependant payés au centuple, car le Barzoï est extrêmement affectueux et attachant.

Alimentation

On pourrait croire que ce grand chien très actif mange beaucoup, mais ce n’est pas le cas. Il faut cependant lui fournir une alimentation de qualité, que celle-ci soit industrielle ou non. Idéalement, on lui donnera de la viande un peu grasse, accompagnée de pâtes, de riz ou de céréales ainsi que de légumes frais. Lorsqu’il est en phase de croissance, le Barzoï a besoin de recevoir un apport de phosphore et de calcium.

Toilettage et entretien

Voilà un chien qui ne demande que peu d’entretien, contrairement à ce que son élégante apparence pourrait laisser penser. Un brossage hebdomadaire est suffisant.

Problèmes de santé

Le Barzoï est sujet à des pathologies liées à sa taille : problèmes osseux et musculaires, tendinites, etc. S’il pratique la course de manière intensive, ces soucis de santé risquent d’être accentués.

Le lévrier russe souffre fréquemment d’une affection oculaire de la rétine qui est propre à cette race de chiens : la rétinopathie du barzoï.

Habitat

On peut envisager d’adopter un Barzoï lorsqu’on vit en ville et en appartement. Cependant, il faut impérativement lui proposer deux longues sorties par jour, car ce chien a un besoin vital de courir et de se dépenser.

Taille

68 à 78 centimètres (adulte femelle)

75 à 85 centimètres (adulte mâle)

Poids

34 à 45 kgs (adulte mâle et femelle)

Espérance moyenne de vie

10 à 12 ans

Poil

Le Barzoï a un très beau poil, doux et brillant, souple et soyeux. La robe est ondulée ou à courtes boucles.

Couleur

La palette de couleurs est variée : blanc, fauve, bringé, noir, gris, etc. La robe peut être unicolore ou panachée de deux teintes.

Les petites contraintes

C’est un chien qui ne supporte pas d’être seul et qui a physiologiquement besoin de sortir beaucoup et de faire de l’exercice tous les jours. Il faut renoncer à l’adopter si l’on n’a pas le temps de s’en occuper. Pour la même raison, même s’il est dévoué et très câlin, il n’est pas conseillé aux personnes âgées. Il vaut mieux avoir de l’énergie pour l’accompagner dans ses grandes balades.

Le Barzoï ne fait pas bon ménage avec les chats, car c’est un chien qui a conservé tous ses instincts de chasse. De l’élan au loup puis au félin, ce chien se sait pas résister aux plaisirs d’une course-poursuite !

Les nombreux plaisirs

Le Barzoï est l’un des meilleurs chiens qui soient pour une famille. Il est gentil, calme mais aussi sportif et joue des heures avec les enfants du foyer. Il peut aussi être le compagnon dévoué d’une personne seule si celle-ci a du temps à lui consacrer. Les amateurs de vélos ou de jogging adorent emmener ce chien sportif pour la course à pied ! Sportif et affectueux, le Barzoï est le compagnon rêvé pour les longues balades dans la nature. De plus, il demande très peu d’entretien.

 

Marie Tétart

Linkedin

marietetart-auteur@orange.fr

 

 

 

Chiens trouvés Dour

Chiens trouvés Dour

Barzoï Brun bringé mâle.

Chiens trouvés Dour
Piper

Piper - Arche de Noé — J'adopte un chien(Mâle) à Maisières — 5/07/2020

Piper - Arche de Noé