Épagneul Breton

Épagneul Breton
L'Epagneul Breton

Présentation de la race

L’Épagneul breton est un chien typiquement français ! Originaire de Bretagne, il était le fidèle compagnon des chasseurs au XIXe siècle. Connue pour sa vivacité et son caractère intelligent, cette race est très populaire en France puisqu’il s’agit du chien d’arrêt le plus représenté sur ce territoire.

Petit, doté d’un fort potentiel d’adaptation et très attachant, il dispose des nombreux atouts de ces ancêtres. Il est le chouchou de ceux qui ont croisé sa route un jour et qui n’envisagent pas de lendemain sans lui. À noter : il n’a pas fait l’objet de phénomène de mode comme les dalmatiens ou les beagles par exemple. C’est pourquoi il reste l’apanage d’un public d’experts lui reconnaissant bon nombre de qualités.

À l’origine, l’Épagneul breton vivait dans des conditions rudes, réservées aux chiens de chasse d’hier. Cela lui a conféré une santé très résistante. Il s’agit également d’un chien élégant qui sait charmer tous les publics : des plus petits aux personnes âgées. Autre avantage : sa taille passe-partout. Elle le rend facilement transportable : il est donc de toutes les promenades !

Chien perdu ou volé ? Publiez gratuitement votre annonce

Origine

Dans les années 1800, les Épagneuls étaient très nombreux en France. En fonction des localités, des croisements ont été opérés afin de créer des lignées sélectives. C’est ainsi qu’en Bretagne, le « Pointer breton » a commencé à faire parler de ses qualités de chasseur et de son courage remarquable. Chien des braconniers, il savait entre autres aller chercher les renards et se frayer un chemin dans les bosquets les plus difficiles d’accès. Progressivement, la littérature fait état d’un nombre croissant de cette variété de chien que l’on commence à appeler Épagneul breton. Il ressemble comme deux gouttes d’eau aux spécimens de notre époque : chien court sur pattes, souvent roux, d’aspect robuste tout en étant fin, à queue courte, très vif et intelligent.

Bientôt certains éleveurs se passionnent pour les qualités de ce chien et mettent tout en œuvre pour établir des lignées aux caractéristiques bien définies. Ce ne fut pas chose facile car les Épagneuls couraient dans toute la France et seuls lesdits « français » étaient reconnus. En 1906, la race « Épagneul breton » était enfin reconnue suite à une belle mobilisation et grâce au caractère local préservé : celui de la Bretagne alors enclavée.

Comportement et traits de caractère

Bien que chien de chasse à l’origine, l’Épagneul breton la pratique de manière non-exclusive de nos jours. Son caractère l’a amené à s’adapter parfaitement à nos rythmes de vie actuelle.

C’est un chien très vif mais aussi doux et affectueux. Son éducation est une phase primordiale, elle conditionne l’équilibre de vie familiale. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un « chien de chasse » : il a donc besoin d’exercice régulièrement. Partout où il pourra l’accompagner, ce chien suivra son maître. Une grande complicité naît le plus souvent entre l’Épagneul breton et les membres de son foyer.

Il est joueur, adore les longues balades en forêts ou dans les grands espaces. Il n’est pas rare de le croiser sur les terrains d’agility canine ! Il peut sembler infatigable en raison de sa si grande robustesse. Il aime toutefois son petit confort : son panier dans la maison non loin de ses maîtres !

Ce qu’il faut retenir des traits comportementaux de ce chien.

  • Fort potentiel d’adaptation.
  • Tempérament équilibré, intelligent.
  • Vif et proche de la famille, très fidèle et joueur.
  • Très énergique mais aussi doux qu’affectueux.
  • Sa grande sociabilité avec ses congénères, mais de manière plus générale avec tous.

L’Épagneul breton possède donc indéniablement bon nombre de qualités du chien de chasse qu’il est et restera : odorat très développé, chien tout terrain, puissant, etc. Il n’en est pas moins adapté à la vie de famille en milieu urbain comme nous venons de le voir.

Alimentation

L’Épagneul breton a une alimentation classique. Votre vétérinaire vous conseillera certainement une nourriture sèche de type croquettes pendant sa période de croissance, et ce, jusqu’à ce qu’il atteigne sa taille adulte. D’ici là, il convient de le nourrir en petites portions plusieurs fois par jour. Il a en effet un estomac assez réduit étant chiot.

Sa croissance suit une évolution modérée comme tous les chiens de taille moyenne.

Par la suite, vous pourrez, en fonction de vos souhaits et des conseils de votre vétérinaire, adapter son alimentation.

Attention : ce chien peut s’avérer être gourmand en fonction de l’individu ! Prenez donc garde : les Épagneuls bretons souffrant d’embonpoint ne sont pas rares. N’oubliez pas qu’il a besoin d’exercice : cela fait partie de sa raison de vivre !

Toilettage et entretien

L’Épagneul breton ne vous demandera pas beaucoup de temps ni pour le brossage ni pour les bains. De la même manière, c’est un chien économique puisqu’il ne devrait jamais mettre un coussinet dans un salon de toilettage !

En effet, en bon chien de campagne, son entretien demande peu de soin. Son pelage s’auto-nettoie le plus souvent, même après de bonnes balades dans les chemins boueux. Il ne fait pas partie des chiens malodorant, ce qui rend agréable sa présence dans la maison.

Il est conseillé de le brosser pour le débarrasser des poils morts. Pour les bains : envisagez le strict minimum ou réellement en cas de besoin urgent ! Un shampooing doux pour peau délicate sera alors préférable.

Problèmes de santé

Comme beaucoup de chien de race, l’Épagneul breton est prédisposé à certaines pathologies héréditaires. De plus, sa grande vivacité l’expose à différents problèmes de santé. C’est pourquoi un suivi régulier chez le vétérinaire est nécessaire, d’autant plus si vous constatez la moindre anomalie.

Il n’est pas rare que l’Épagneul breton souffre de dysplasie de la hanche. Le plus souvent, cette maladie est détectée par une radiographie des hanches du chiot si l’on a un doute ou bien plus tard si le chien souffre suite à un effort physique. Si vous voyez votre chien boiter au retour d’une promenade, voire même après un temps de repos, il semble indispensable d’en parler à votre vétérinaire. Diverses solutions apaisant les douleurs existent, un acte chirurgical peut aussi être nécessaire.

Les luxations de la rotule sont aussi une des affections orthopédiques congénitales pouvant l’affecter. La ou les rotules se déplacent et induisent des ruptures ligamentaires. Si votre chien souffre et boîte de manière régulière, il est conseillé de l’amener rapidement à consulter.

Pour finir la cystinurie : il s’agit de calculs présents dans le système rénal du chien. Cette pathologie, héréditaire, également, est engendrée par la mauvaise absorption de la cystine. Si votre chien urine très souvent, qu’il a des difficultés à le faire et que des traces de sang sont éventuellement visibles, un tour chez le vétérinaire s’impose de manière très urgente ! En effet, non prise à temps, cette maladie peut être mortelle. Un traitement ainsi qu’une opération chirurgicale, si les calculs sont importants, seront nécessaires.

Il existe notamment d’autres maladies génétiques pouvant affecter votre Épagneul breton. Des dépistages existent de nos jours et vous permettront d’être serein quant à la bonne santé de votre chien.

Attention, les maladies présentées ici ne sont pas légion chez cette race de chien. Elles font partie des pathologies rencontrées et qu’il convient de connaître aussi. En fonction de cela, vous serez à même d’opter ou non pour la souscription d’une assurance de type mutuelle de santé canine. En effet, les maladies présentées peuvent être la source de dépenses notables.

Habitat

En bon chasseur, votre Épagneul breton avait pour habitude de vivre dans un chenil en extérieur, quelle que soit la saison. Il s’agit d’un chien qui vivait en milieu rural et donc ne bénéficiait pas de la même attention que de nos jours. Si vous choisissez de le laisser en extérieur, il vous faudra impérativement éviter les courants d’air, mais aussi les lieux trop ensoleillés et donc à la chaleur.

Malgré sa nature, prévoir un couchage à l’intérieur est tout de même la meilleure option. Son petit gabarit permet de le caser n’importe où même en appartement ! Évidemment, cela n’est en aucun cas le meilleur type d’habitat pour ce chien. Si vous êtes en appartement, il est impératif que votre Épagneul breton soit sorti plusieurs fois par jour pour se dépenser pleinement. Il vous faut également savoir qu’il n’est pas fait pour rester seul enfermé en intérieur. Vous pourriez bien avoir quelques surprises à votre retour et le voisinage aussi.

Taille

L’Épagneul breton est un petit chien de chasse. Adulte, il mesure au garrot de 47 à 50 cm pour les femelles et de 48 à 51 cm pour les mâles.

Poids

Le poids de l’Épagneul breton varie énormément en fonction du sexe de l’individu, de son ossature, de sa taille, mais aussi de son rythme de vie ! On oscille donc entre 15 kg pour une femelle et 18 à 19 kg pour un mâle.

Espérance moyenne de vie

L’espérance de vie de l’Épagneul breton est en moyenne de 13 ans, avec une amplitude de 12 à 15 ans pour ce qui est constaté en général.

Poil

Le pelage de l’Épagneul est assez fin et ras sur la tête et la face intérieure des membres. Des franges ondulées et assez fournies sont présentes au niveau du jabot et du haut des membres arrière.

Couleur

La variété de robes est illimitée chez l’Épagneul breton. Seule l’unicolore ne remplit pas les exigences de la race. On peut donc avoir : du blanc, orange, noir, marron, etc. Souvent bicolores, on peut aussi admirer plus rarement quelques Épagneuls bretons tricolores.

Les petites contraintes

Ses prédispositions génétiques ainsi que son caractère têtu font de lui un chien « typique ». Il a certes perdu en rusticité, mais conserve dans le sang de l’énergie à revendre ! Si vous ne vous sentez pas en capacité de relever le défi alors passez votre chemin, l’Épagneul breton n’est pas fait pour vous.

Les plus

L’Épagneul breton dispose de bon nombre de qualités. C’est un chien tout terrain que vous pourrez amener partout et qui fera en règle générale l’unanimité à l’extérieur, mais aussi au sein même de votre foyer. Son affection débordante et son caractère joueur pourront amener une pointe d’originalité à votre vie si elle est routinière. De même, ce chien vous amènera hors des sentiers battus : il sera votre compagnon le plus fidèle.

 

 

Virginie Perromat Malikite

Linkedin

v.perromat@gmail.com

Photo : Virginie Perromat Malikite

 

Oxy

Oxy

Chienne epagneul breton orange et blanche sans queue. Gentille et sociable, elle a été vu pour la dernière vers rozoy sur serre. Elle a été volé par deux hommes belges avec un pick up sombre immatriculation carrée et balge

Oxy
#BE212928 - Chien Perdu

Chippie

Très amitieuse.

Chippie
#BE212635 - Chien Perdu

Darwin (Karel)

Super sympa petit Epagneul Breton.

Darwin (Karel)
#FR213689 - Chien Perdu

Liska

Liska - Chien perdu à Montagnac en France | AnimalWeb

Liska
#BE214805 - Chien Perdu

Cooper

Cooper - Chien perdu à Gouvy en Belgique | AnimalWeb

Cooper