Terrier Tibétain

Terrier Tibétain
Image d'illustration

Présentation de la race

Le terrier tibétain a de grands yeux, de couleur foncée. Il est très poilu et ses oreilles sont assez grandes et tombantes.

De taille moyenne, c’est un chien trapu qui dégage une certaine puissance. Le poil long et fin. Son sous-poil est fin et laineux. Sa queue est de taille moyenne est forme une boucle sur son dos.

Origine

Le terrier tibétain est un chien rustique d’origine très ancienne. On l’appelle “terrier”, sur le continent européen, en raison de sa morphologie carrée, qui rappelle celle des terriers anglais, bien qu’il n’ait aucun lien de parenté avec eux.

En effet, la race est née au Tibet, où le climat rude et l’isolement géographique a permis de préserver sa pureté pendant très longtemps. On suppose qu’il a également servi à créer d’autres races de chien en Asie.

Il fut importé au Royaume-Uni en 1922, par le Dr Agnès Greig, qui s’était vu offrir une petite chienne. La race fut reconnue en 1957 par la FCI (Fédération Cynologique internationale).

Déjà à l’époque, son bon caractère en faisait un compagnon reconnu. On n’hésitait pas à lui confier la garde de temples ou de maisons. On appréciait également ses qualités de chien de berger.

Comportement et traits de caractère

Cette boule de poil a de l’amour à revendre. Il vénère littéralement son maître et sa famille qu’il abreuve de démonstrations d’affection quotidiennes. Son tempérament doux et sociable en fait le compagnon idéal des familles, avec ou sans enfants, pourvu qu’on lui propose des plages de jeu régulières. Si on le néglige ou si son maître lui impose des séparations prolongées, il peut se montrer destructeur avec son environnement.

Le terrier tibétain n’est pas un animal bagarreur ni chasseur. Il tolère parfaitement la présence des autres chiens et chats. La cohabitation sera d’autant plus réussie avec ses compagnons à quatre pattes s’ils ont grandi ensemble.

Joyeux et très agile, ce joueur né apprécie particulièrement, au-delà de simples balades, qu’on le stimule mentalement. Une fois ses besoins satisfaits, il se montre calme et doux.

Pour obtenir le meilleur de ce chien pacifique, une éducation ferme est requise. En effet, sa vive intelligence le conduira volontiers à s’entêter et à désobéir s’il ne comprend pas le sens des ordres que vous lui donnez, ou s’ils se contredisent.

Avec ses ancêtres, gardiens de temples et de troupeaux, le terrier tibétain protège sa famille et son lieu de vie, c’est pourquoi il fait preuve d’une certaine méfiance et de réserve avec les étrangers.

Alimentation

Proposez des repas à heures fixes à votre boule de poil. Nourrissez-le toujours au même endroit.

Un chiot, jusqu’à l’âge de 6 mois, doit être nourri 3 fois par jour, avec des croquettes spécial chiot. En cas de changement d’alimentation, faites toujours une transition alimentaire pour habituer votre chiot en douceur aux nouvelles croquettes.

Après 6 mois, vous pouvez diviser sa ration de nourriture en 2 repas seulement.

Concernant le dosage, reportez-vous aux indications figurant sur l’emballage. En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire, notamment si vous venez de faire stériliser votre chien ou qu’il a pris trop de poids.

Toilettage et entretien

Chien à poil long, sa robe fournie demande un brossage très régulier, voire même quotidien afin d’éviter les noeuds et d’en préserver la beauté et les qualités protectrices. Ce chien ne connaît qu’une mue par an, par conséquent il perd peu de poils.

Nettoyez ses yeux, souvent camouflés par une frange de poils, une fois par semaine, avec du sérum physiologique. Pensez aussi à inspecter et nettoyer ses oreilles tombantes régulièrement. Si vous ne vivez pas à la campagne, où les griffes s’usent naturellement, faites les couper chez le toiletteur ou vétérinaire, régulièrement.

Problèmes de santé

Le terrier tibétain est un chien très robuste. Il supporte facilement le froid comme la chaleur, grâce à son sous-poil fourni. Vif et énergique, il ne souffre pas d’embonpoint, sauf si on néglige ses besoins.

Parmi les maladies qui peuvent affecter la race, on trouve :

  • la vascularisation de la rétine,

  • la dysplasie de la hanche,

  • les otites

Habitat

Ce terrier peut vivre indifféremment en appartement ou en maison, mais comme tous les chiens, il a besoin de sorties régulières (au moins 2 fois par jour), pour se dégourdir les pattes et ne pas se retenir de faire ses besoins trop longtemps.

Taille

Adulte, le terrier tibétain mesure entre 35 à 40 cm.

Poids

Le Terrier pèse entre 8 et 13 kg. Il a besoin de se dépenser régulièrement pour ne pas prendre de poids.

Espérance moyenne de vie

14 ans

Poil

Sur le corps, poil long, droit et rêche. Sous-poil court et très doux.

Couleur

La robe est blanche, grise, crème, dorée ou noire.

Les petites contraintes

Très attaché à son maître, il supporte difficilement les séparations.

C’est un gardien né qui se méfie des étrangers.

Les nombreux plaisirs

C’est un chien joyeux et très intelligent, toujours prêt à jouer.

Très doux et joueur, c’est le compagnon idéal des enfants ou autres congénères.

 

Sisilia Derré

Linkedin

s.derre@lilo.org

 

Milo

Milo — Chat perdu(Mâle) à Stavelot — 13/04/2020

Milo