Donskoy

Donskoy
Image d'illustration

Présentation de la race

Le Donskoy est originaire de Russie et fait partie de la famille très réduite des “chats nus” avec ses congénères les Sphynx et les Peterbald. Ce qui différencie le Donskoy, c’est l’origine génétique de sa race. Nous pouvons dire que ce chat ne manque pas d’allure ! En effet, il se démarque par sa peau élastique plissée et sa musculature visible, et puissante. De morphologie semi-foreign (corps long et élégant avec une ossature forte) il est bien construit et proportionné, mais non sans quelques particularités. La première est l’absence de poil, ainsi que les plis notamment marqués sur les zones de la tête, du ventre, des aisselles, ou de l’aine. Néanmoins, un léger duvet est observable au niveau des pieds, du museau, des oreilles ou de sa queue, qui elle est longue et fine. Sa tête, cunéiforme laisse découvrir de grandes et hautes oreilles bien ouvertes au bout arrondi pointant vers l’avant ainsi que des yeux en amande. Il est possible que certains Donskoy ne soient pas égaux au niveau de la moustache : certains n’en n’ont pas, et pour d’autres elles sont “bouclée”. Enfin, ce chat au physique atypique aime nager ! Il est qui plus est en bonne forme pour le faire, disposant de longues pattes musclées et palmées. Ce “chat nu” reste assez rare en France.

Origine

Le Donskoy nous vient de Russie. Son histoire naquit lors de la balade d’une institutrice, Elena Koloyva, près des rives du Don en 1987. Lors de cette dernière, elle décide d’adopter une chatte rencontrée sur son chemin. Mais elle lui causa bien des soucis, en perdant ses poils régulièrement malgré tous les soins vétérinaires qu’Elena lui avait apporté. Un jour, Varvana (c’est ainsi que la chatte a été nommée), mit bas à une portée de chatons. Parmi eux, il y avait autant de chats sans poil, qu’avec poils. Mais en grandissant, ils finirent tous par les perdre. C’est alors que l’institutrice présente sa portée à une professionnelle de l’élevage félin, qui, avec des croisements européens, persans, sibériens et voire même européens donne naissance à la race Donskoy. Le constat est que le gène déterminant l’absence de poil a été dominant dans les différentes reproductions. La race a été reconnue dix ans plus tard par la WCF au contraire d’autres institutions (LOOF, FIFÉ, TICA).

Comportement et traits de caractère

Une des caractéristiques principales du Donskoy est son extrême gentillesse et son absence d’agressivité. Il n’est qu’Amour. Très affectueux, demandeur de câlin et plutôt “pot de colle”, il suivra son maître dans tous ses déplacements et n’hésitera pas à manifester son attachement. Attention, son absence d’agressivité le met facilement en danger face à ses congénères ou d’autres espèces qui le défieraient au combat. En revanche, sa grande sociabilité ne l’empêche pas de vivre en paix avec d’autres animaux, dans une atmosphère pacifiée et sécurisée. Ce chat ne supporte pas la solitude et demande une compagnie régulière afin de pouvoir exprimer son amour, mais aussi son intelligence et sa vivacité. Hyperactif, joueur et curieux, il surprend par son dynamisme et son côté vif d’esprit. Il a donc un besoin de dépense énergétique à ne pas négliger. Face à un bon bain ou une baignade, le Donskoy ne dira jamais non !

Alimentation

Cette race de “chat nu” est plutôt gourmande. En effet, son absence de poil doit être compensée par un apport énergétique riche et complet afin de maintenir une température corporelle normale. Il conviendra de privilégier une alimentation spécifique pour les chats sans poils. Les produits industriels du marché conviennent, à condition d’être adaptés. Si le temps et le budget le permettent, il est possible d’opter pour l’alimentation ménagère, sous réserve de savoir respecter les rations des besoins nutritionnels de l’animal.

Toilettage et entretien

Le Donskoy, par son absence de poil, favorise la transpiration. C’est pourquoi son entretien est simple, mais doit être régulier ; un bain d’eau tiède hebdomadaire suffit.

Le brossage n’est pas recommandé sous peine de sensibiliser la peau à des irritations. Ne pas oublier que ce chat apprécie l’eau, ce qui rend l’entretien plutôt plaisant.

Problèmes de santé

Sa santé est plutôt robuste et il n’y a pas de problème génétique connu. Le Donskoy peut connaître des fragilités face aux infections pulmonaires. Néanmoins, il conviendra d’apporter les soins nécessaires à l’animal :

  • vaccins

  • vermifuges

  • traitements antiparasitaires

  • visite de contrôle chez le vétérinaire

Habitat

Il est préférable de pouvoir accueillir le Donskoy dans un appartement, une maison, aux accès extérieurs limités ou contrôlés.

L’idéal est un logement où il pourra trouver des températures chaudes pour résister à l’hiver et fraîches pour supporter l’été. Un extérieur pour se dépenser, mais où il sera protégé des dangers éventuels face auxquels il serait démuni.

Taille

De 25 à 30 cm environ.

Poids

Femelle : 3 à 6 kg.

Mâle : 4 à 7 kg

Espérance moyenne de vie

De 12 à 15 ans environ.

Poil

Absence de poil. Peau élastique et plissée qui peut se couvrir d’un léger duvet l’hiver.

Couleur

Toutes les couleurs et les motifs de robes.

Les petites contraintes

  • Il n’aime pas la solitude : présence régulière

  • fragile face au au conflit avec d’autres animaux

  • Difficile d’en trouver France

Les nombreux plaisirs

  • chat atypique

  • santé robuste

  • Actif

  • aime nager

  • joueur

  • vif d’esprit

  • pacifique

  • proche de l’homme

  • affectueux

  • sociable

  • soins faciles

 

Aurélie Dupré

Linkedin

aurelie.dupre.redac@gmail.com