Basset Hound

Basset Hound
Basset Hound

Présentation de la race

Quel est le secret de la notoriété du Basset Hound ? Mémorable compagnon têtu de l’inspecteur Columbo et également fidèle ami de l’acteur Clint Eastwood, alias Inspecteur Harry, ce chien à la physionomie particulière a plu à de nombreuses célébrités. Il continue de courtiser le cœur de nombreux amoureux des animaux. Chien de chasse à l’origine (il fait partie de la classe 6 de la Fédération cynologique internationale : celle des chiens courants), il vous porte beaucoup d’affection et adore votre compagnie.

Le Basset Hound, à l’ossature lourde, présente une peau lâche et élastique, qui se plisse à certains endroits. Les yeux de ce chien sont bruns et les paupières du bas sont tombantes. Mais, sous son air mélancolique et placide, le Basset Hound révèle en fait une personnalité joueuse et un caractère très actif. Ce chien cache bien son jeu !

Il semble pataud, court sur pattes et tout en longueur, un peu nonchalant et pensif. Ses longues oreilles, souples et basses, traînent par terre, ramassent tout ce qu’elles peuvent et se salissent facilement. Mais Dame Nature est bien faite : si le Basset Hound présente cette morphologie, c’est pour mieux renifler les pistes intéressantes, se trouvant à ras de museau. Notre Basset Hound est donc bel et bien un fin limier ! Il s’agit également d’un chien énergique, contrairement aux apparences qui lui ont d’ailleurs valu le personnage de Droopy. You know what ? He’s happy ! (*)

Vous êtes amateur de randonnées, de jogging ou de longues sorties en plein air ? Dans ce cas, le Basset Hound est fait pour vous. Vous n’allez pas vous ennuyer avec ce chien sportif et très actif ! Découvrez son histoire et ses caractéristiques

(*) « Vous savez quoi ? Il est heureux ! » 

Chien perdu ou volé ? Publiez gratuitement votre annonce

Origine

Selon la Fédération cynologique internationale (FCI), le Basset Hound a des origines françaises : des moines des Ardennes auraient élevé ce type de chien au Moyen-Âge. Les pattes courtes du basset lui permettaient de garder le nez près du sol. Ainsi, les moines pouvaient chasser facilement car le chien flairait immédiatement l’odeur du gibier et le pistait sur de longues distances si nécessaire. Mais ces bassets n’étaient pas très prisés par le reste de la population.

La Société centrale canine nous précise que le Basset Hound actuel provient du croisement de bassets français, très recherchés quant à eux à partir du 16e siècle et utilisés en effet pour la chasse : le Basset Normand, le Basset d’Artois et le Basset Ardennais.

Mais les historiens spécialisés ne sont pas d’accord sur les origines exactes du Basset Hound, ce chien ayant finalement été officiellement reconnu comme étant de race anglaise.

Quelques faits intéressants sont à noter, dans l’histoire du Basset Hound :

  • Le basset d’Artois, qui n’était connu que des chasseurs jusque-là, n’a été révélé au grand public qu’en 1863 (source : Société centrale canine) lors de sa présentation au chenil d’exposition du jardin d’Acclimatation à Paris, par le Comte le Couteulx de Canteleu, qui tenait à préserver les races françaises de chiens. Si vous enquêtez, tels de fins limiers comme le Basset Hound, en fouinant sur internet pour tomber sur une piste intéressante, vous trouverez trace d’un ouvrage intitulé : « Exposition universelle des races canines au Jardin zoologique d'acclimatation du Bois de Boulogne, ouverte du 3 au 10 mai 1863 ». Ce livre récapitule, entre autres, les races présentées lors de cette exposition. Il est intéressant de noter les propos de M. le Comte de Lorge, dans son rapport consacré aux chiens courants : en effet, il indique avoir pu observer « une paire de Bassets, poils ras, remarquables surtout par leur couleur mouchetée fauve et blanc absolument comme le corsage d'un daim ».
  • En 1866, un Anglais, Lord Galway, rencontre le marquis de Tournon et son fils en France, dans le Puy-de-Dôme. Ceux-ci possèdent des chiens qui intéressent fortement Lord Galway : des Bassets. Le marquis de Tournon fournit un couple de chiens à Lord Galway : le basset français arrive alors en Angleterre. Les chiens de ce couple constituent sans doute les aïeux des Bassets Hounds actuels. En effet, en 1867, une portée de cinq chiots voit le jour. Cependant, Galway ayant perdu de l’intérêt pour cette race, il confie tous ses chiens à un autre Anglais, Lord Onslow, qui posséde une vaste lande peuplée de lièvres et de lapins. Onslow continue de faire venir des bassets du fils du marquis de Tournon. Mais aussi du fameux Comte le Couteulx de Canteleu ! Il fait ainsi procéder à de nombreux accouplements. Onslow formera ainsi une meute pour la chasse au lièvre et il la gardera jusqu’en 1882.
  • En 1874, un autre Anglais, Everett Millais, achète un Basset Hound (de « pure race » française) en France et le ramène en Angleterre. Il le fera découvrir au public lors d’une exposition canine anglaise en 1875. Lord Onslow et Millais entrent alors en contact, en découvrant leurs chiens respectifs. Le Basset Hound de Millais est accouplé avec l’une des femelles de la meute d’Onslow.
  • Un autre Anglais, George Krehl, importe en Angleterre d’autres spécimens de bassets de France. Il travaille avec Millais et prend ensuite son relais pour bien établir la race en Angleterre.
  • En 1880, le Kennel Club a officiellement reconnu la race du Basset Hound. Toutefois, les critères étaient difficiles à respecter après différents croisements, les éleveurs songeant surtout à des spécimens appropriés à la chasse. Par ailleurs, les croisements effectués par Millais, Onslow et autres spécialistes de la race ont abouti à une forte consanguinité. Millais a alors décidé de tenter de retrouver les critères exigés par la race : il a croisé ses bassets avec des Bloodhounds (chiens de Saint-Hubert), par insémination artificielle, les tailles différentes des chiens ne permettaient pas un accouplement normal. D’autres éleveurs ont, quant à eux, effectué des croisements avec des chiens de race « Beagle » pour se rapprocher au plus près des critères demandés.
  • Il faut savoir que la croissance de la race a connu un gros déclin avec la Première Guerre mondiale, seuls quelques spécimens ont alors subsisté.
  • En 1935 naît le premier chien Basset Hound correspondant au standard.
  • En France, la première portée du standard actuel est enregistrée en 1962. Les Américains ont également contribué à relancer la race au milieu du 20e siècle.

Quoi qu’il en soit, le Basset Hound reste un chien de travail, un magnifique chien doué pour la chasse, aux mâchoires d’une force remarquable. Son agréable caractère en fait également un excellent chien de compagnie.

Comportement et traits de caractère

Non, le Basset Hound n’est pas dépressif du tout ! Ah, quelles paupières tombantes, n’est-ce pas ? Rassurez-vous, son regard n’est pas lugubre : cela n’est dû qu’à sa peau plissée. Le Basset Hound est, bien au contraire, un chien joyeux et actif ! On pourrait d’ailleurs croire qu’il essaie ainsi de vous amadouer, avec ses yeux faussement tristes.

Le Basset Hound est très sociable. Il aime la compagnie des autres animaux, celle des enfants (avec qui il est vraiment patient et affectueux) et même la compagnie de personnes qu’il ne connaît pas, car il n’est pas craintif. De plus, le Basset Hound ne possède pas une once d’agressivité.

Par contre, il ne supporte pas la solitude. Si vous vivez en appartement, ne le laissez pas seul durant de longues heures. Il faut impérativement le sortir souvent, pour de longues promenades. Surtout si vous aimez le jogging ! Vous aurez là un compagnon idéal pour pratiquer votre sport favori.

Car le Basset Hound est un chien athlétique, même s’il est trapu et court sur pattes. Vif et enjoué, il a besoin de beaucoup se dépenser. Il a gardé son instinct de chien de chasse et un excellent flair, vous passerez ainsi d’agréables balades en forêt avec lui.

Son tempérament têtu peut parfois vous dérouter, surtout dans son éducation. Mais si vous êtes assez ferme, vous profiterez de sa compagnie dans de très bonnes conditions sans qu’il rechigne.

Sa voix profonde peut aussi impressionner vos invités mais elle sait aussi être mélodieuse et vous faire rire. Le Basset Hound est plein de vie et le fait savoir, voilà tout ! Et n’oubliez pas que sa voix provient de son héritage de chien de chasse… et de meute.

Le Basset Hound constitue vraiment un compagnon de vie dynamique idéal pour une personne qui aime sortir, se promener ou faire du sport. Il est facile à vivre et s’adapte donc aussi très bien à une vie familiale. Il est fort possible qu’il aime se reposer sur votre canapé… mais pas longtemps ! Vite, de l’exercice !

Alimentation

Le Basset Hound possédant une corpulence assez forte, il est sujet à l’embonpoint s’il est trop nourri. Vous devrez donc surveiller son alimentation. En cas d’obésité, les dégâts risquent d’être importants, notamment au niveau de son dos et de sa démarche. Votre Basset Hound doit se mouvoir facilement donc prêtez bien attention à sa morphologie particulière.

Prenez bien soin de lui en le nourrissant correctement, de façon équilibrée. Pendant toute sa croissance, il aura bien sûr besoin d’une nourriture en quantité importante, mais aussi de qualité. Selon le poids de l’animal, son âge et son activité au quotidien, la quantité de nourriture ne sera pas la même (lisez bien les recommandations au dos des paquets, en termes de rations quotidiennes). Faites attention à la surcharge pondérale éventuelle.

Qu’il s’agisse de croquettes, de boîtes ou autres (ration ménagère, par exemple ; pensez à un apport suffisant de sels minéraux et vitamines), n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour tout conseil nutritionnel, propre à la situation de votre chien. Votre Basset Hound n’est pas celui d’un autre…

Toilettage et entretien

Le Basset Hound ne demande pas un gros entretien. Son poil court est très facile à brosser, une fois par semaine dans l’idéal.

Par contre, surveillez et nettoyez bien ses yeux et ses oreilles. En effet, ses paupières du bas étant tombantes, la poussière ou de fines particules peuvent vite s’y infiltrer et irriter les yeux de votre Basset Hound. Vous pouvez donc les nettoyer délicatement à l’aide d’une compresse imbibée de sérum physiologique ou un linge propre humide. Les oreilles, quant à elles, traînent par terre donc se salissent rapidement et doivent également être nettoyées très régulièrement (en bref : yeux et oreilles à nettoyer plusieurs fois par semaine).

Surveillez également les griffes de votre Basset Hound : les nombreuses sorties devraient les user de façon normale, cependant si votre chien est trop casanier, peut-être devrez-vous couper ses griffes. N’hésitez pas à questionner votre vétérinaire pour qu’il vous montre comment réaliser ce geste spécifique.

Problèmes de santé

Le Basset Hound est un chien de nature robuste, sans problèmes de santé notables.

Comme nous l’avons vu tout à l’heure, attention cependant à son alimentation, afin de lui éviter un surpoids. Cela engendrerait des soucis et douleurs au niveau de sa colonne vertébrale et de ses mouvements.

De manière générale, veillez à lui éviter les escaliers, du fait de son corps allongé et court sur pattes. Vous imaginez bien, du coup, l’impact de ces marches sur un Basset Hound qui aurait de l’embonpoint… Donc le mieux est de lui éviter tout problème de dos.

Votre vétérinaire vous parlera peut-être de la dermatite à Malassezia que peuvent subir certains Bassets Hounds. Il s’agit d’une maladie de peau causée par un surnombre de ce champignon nommé « Malassezia ». Le Basset Hound est une race prédisposée à ce type de dermatite qui cause de nombreuses démangeaisons et rougeurs, notamment au niveau des plis de la peau. Seul un examen pratiqué par votre professionnel de santé habituel pourra confirmer ce diagnostic.

Habitat

Le Basset Hound ne doit pas dormir à l’extérieur, du moins en hiver, car il craint le froid et aussi l’humidité. Il doit dormir en intérieur. Par contre, en journée, n’hésitez pas à vous promener longuement avec lui ! Très actif, il appréciera beaucoup ces sorties.

Une vie en appartement n’est pas impossible, le Basset Hound étant plutôt calme. Toutefois, comme nous l’avons indiqué, attention à l’impact de la montée et de la descente des marches d’escalier sur le dos de votre Basset. Un ascenseur, c’est toujours mieux pour sa colonne vertébrale. Ou un logement en rez-de-chaussée.

La vie en maison est idéale. Un jardin n’est pas nécessaire mais il sera tout de même fortement apprécié : en attendant une plus longue balade avec vous, votre Basset Hound pourra au moins s’y défouler et y faire ses besoins à sa guise.

Concernant la présence des maîtres au foyer, c’est un grand oui ! Laissé seul de longues heures, un Basset Hound déprime. Ce dont il a besoin, c’est de votre présence et, encore une fois, de belles sorties en votre compagnie. Si vous vivez avec un autre chien, votre Basset en sera très heureux car il apprécie beaucoup la présence de ses congénères.

Taille

Au garrot, la taille du Basset Hound varie entre 33 et 38 cm ; la différence vient notamment du sexe de l’animal, une femelle étant généralement un peu plus petite.

Poids

Le poids moyen d’un Basset Hound est de 25 kg à 30 kg.

Une femelle pèse souvent entre 20 et 27 kg et un mâle entre 23 et 30 kg.

Espérance moyenne de vie

Vous pouvez profiter de la joyeuse présence de votre Basset Hound pendant 12 ans environ. Cela en fait, des calories dépensées et de jolis sentiers parcourus avec votre beau compagnon ! Il vous rendra bien votre amour, par une fidélité sans faille et une bonne humeur constante.

Poil

Selon les standards de la race, le poil du Basset Hound est court, lisse et serré. Ce chien est dépourvu de franges (contrairement au Cavalier King Charles, par exemple).

Couleur

Toute couleur de chien courant est admise chez le Basset Hound.

Souvent, sa robe est tricolore (noir et feu, avec du blanc). D’autres Bassets Hounds sont bicolores : on dit que leur poil est « citron et blanc » (ou fauve clair et blanc).

Les petites contraintes

Certaines personnes remarquent que leur Basset Hound bave… et, d’un autre côté, il existe des maîtres qui en bavent, eux, avec l’éducation de leur jeune chien têtu ! Des propriétaires trouvent, par ailleurs, que leur canidé adoré émet une odeur plutôt forte… Et d’autres oublient qu’il s’agit d’un chien courant et non d’un chien destiné à obéir instantanément aux ordres. Il peut également donner de la voix : une voix grave, très profonde, qui ne plaira pas à tout le monde.

Mais tous adorent ce chien très affectueux, donc avouons-le, cela compense bien ces petits désagréments, n’est-ce pas ?

Les nombreux plaisirs

Le Basset Hound est un chien a-do-ra-ble ! Patient et affectueux avec les personnes âgées, avec les enfants, tout en se montrant très actif et dynamique avec des maîtres sportifs.

Il est capable de vous faire du charme, en remuant la queue et en vous regardant fixement avec ses yeux tendres, pour vous demander le petit morceau de nourriture posé sur votre table et qui lui fait envie… (mais vous avez compris que vous ne deviez pas céder).

Il n’y a pas une once d’agressivité chez ces chiens, ils sont d’un amour sans limites et vous seront très reconnaissants pour tout le temps que vous leur consacrerez.

N’hésitez pas à visiter un élevage pour obtenir des informations sur cette race sportive et adorable ! Qu’il s’agisse de conseils sur l’éducation d’un chiot ou du quotidien d’un Basset adulte, renseignez-vous bien sur la belle vie dynamique qui vous attend avec le Basset Hound.

 

Isabelle Bris

Linkedin

Page Web

hermineredacweb@gmail.com

 

Daisy

Daisy

Basset Hound perdu à Sart-Dames-Avelines.

Daisy